Petit abécédaire et globe-rêveurs

Quelques petites définitions utiles pour me suivre dans mon périple, et quelques sites intéressants de voyageurs intrépides…

A comme…                            Au pair

Ou jeune fille au-pair. Un emploi qui vous permet de travailler auprès d’enfants en étant logée et nourrie, et d’améliorer une langue étrangère. Quelques conditions au préalable : être non-fumeur (la plupart du temps), avoir son permis de conduire (dans la plupart des cas là encore), avoir plus de 18 ans. Attention aux arnaques (devenir esclave ou bonne à tout faire d’une famille n’est pas le but recherché…). De même s’occuper de nourrissons ou de trois/quatre enfants quand on a pas l’expérience adéquate peut vite s’avérer compliqué et angoissant… Verifier également que le salaire (on parle plus souvent d’argent de poche) vous permet un minimum de couvrir vos besoins hebdomadaires (sorties, déplacements, etc…). Je ne compte plus le nombre d’annonces “cherchons au pair pour 3/4 enfants, 45 heures la semaine, entre 100 et 150 euros hebdomadaire…”. Soyez certains que votre travail est reconnu et récompensé à juste titre!! C’est un droit (et un devoir pour la famille). Beaucoup d’agences proposent ce type d’emploi partout dans le monde, pour ma part je suis simplement passée par un site internet, dont certaines fonctions sont gratuites :

http://www.greataupair.com/

A comme…                            Assimil

Comment voyager dans un pays etranger quand on ne parle pas bien ou pas du tout la langue? Cette méthode de langue, basée sur “l’assimilation intuitive”, vous permet d’apprendre une langue en quelques mois. Entre une demi-heure et une heure d’apprentissage par jour, accompagnée en parallèle de traductions (de chansons par exemple, c’est un must et ça fait toujours plaisir), de conversation et lectures, cette méthode vous permettra de vous sentir un minimum à l’aise et de pouvoir converser. (avec un minimum de sérieux et d’assiduité lors de votre apprentissage!). Cela m’a été fort utile avant et lors de mon voyage en Amérique du sud.

http://www.assimil.com/method.do?methodes

H comme…                Helpx (Help Exchange)

Sympathique site de volontariat et missions ponctuelles en tout genre. Travail en auberge, en ferme, chez des particuliers. (utilisé pour ma part en Australie et au Portugal, et bientôt en Nouvelle Zélande) Entre deux et six heures de travail par jour contre le gite et le couvert. Petite cotisation à verser pour l’inscription, à la suite de quoi vous pouvez trouver toutes sortes d’annonces dans presque tous les pays du monde. Du travail basique en ferme au travail plus original comme sur un bateau, petits coups de main chez des particuliers qui vous feront découvrir leurs coutumes (j’ai eu la chance à Hobart en Tasmanie d’etre hébergée chez un couple dont l’épouse est indienne et qui m’a appris quelques merveilles en cuisine…). A découvrir! (non pas pour le plaisir de sauver de l’argent, ce qui reste pour moi la plus mauvaise raison d’expérimenter Helpx, mais bien pour le bonheur de faire des rencontres uniques et inoubliables, moyennant quelques petits coups de main)

http://www.helpx.net/

P comme…           PVT, ou Permis Vacances Travail

Le terme Programme Vacances Travail (PVT), également appelé Permis Vacances Travail, Visa Vacances Travail ou Working Holiday Visa (WHV) en anglais, recouvre un ensemble de visas temporaires permettant à leur détenteurs de voyager dans des pays étrangers tout en y travaillant.

Le PVT est une occasion pour les jeunes de se faire une première expérience à l’étranger, d’autant qu’il est extrêmement simple à obtenir. Les conditions d’obtention sont quasiment les mêmes d’un pays à un autre, même si, par exemple, le PVT canadien est soumis à des quotas alors que le PVT australien ne l’est pas.

Les PVTistes, comme on les appelle, n’ont pas à chercher d’emplois avant de partir. Ils partent avec un visa de travail ouvert, ce qui signifie qu’ils peuvent chercher du travail une fois sur place et en changer autant de fois qu’ils le veulent.

T comme…                          Te Araroa

Le Te Araroa Trail est le plus long parcours de randonnée en Nouvelle Zélande. Il traverse les deux îles sur 3000 km, de Cap Reinga à Bluff. Il a été officiellement ouvert en 2011 après de nombreuses années de coopérations entre les collectivités locales, les autorités régionales et l’Etat. Le Te Araroa Trail permet aux marcheurs de découvrir toute la richesse de la Nouvelle Zélande : littoral, terres agricoles, volcans, vallées fluviales… C’est l’un des premiers objectifs de mon départ en Nouvelle Zélande en 2013.

Le Te Araroa est l’un des plus grands sentiers de trek au monde.

Plus d’informations sur http://www.teararoa.org.nz/

W comme…                         Wwoofing 

Le WWOOF (« World-Wide Opportunities on Organic Farms ») est un réseau mondial de fermes bio créée en Angleterre  en 1971 qui se proposent d’accueillir toute personne souhaitant partager leur quotidien et leurs travaux en l’échange du gîte et du couvert.
Les volontaires du WWOOF (appelés « wwoofers ») ne reçoivent normalement aucune forme de paiement ni d’aide financière. Les hôtes offrent la nourriture, l’hébergement et les occasions d’apprendre, en échange d’une assistance en maraîchage, d’activités de jardinage, ou tout travail agricole. Les wwoofers se recrutent parmi différentes catégories de personnes. Des étudiants aux ressources limitées peuvent l’utiliser pour prendre des vacances. On y trouve aussi des personnes intéressées par l’agriculture bio (dont des étudiants en agronomie, ou de futurs agriculteurs) ou le jardinage bio pour eux-mêmes. Certaines personnes sont en recherche de voyages et de rapports humains sans rapports marchands.

http://www.wwoof.fr/wwoofer2.htm
Pour découvrir le Wwoofing en France.

http://www.wwoof.org/
Pour découvrir le Wwoofing…dans le monde!

 

                                          Sites de conseils voyages 

 

         Pour les achats

Entre voyageurs, amis backpackers…

http://www.couchsurfing.org/
Le terme de « CouchSurfing » est un terme anglais que l’on pourrait traduire par le fait de « passer d’un canapé à l’autre ». On peut y voir également une allusion au surf sur internet  pour trouver un canapé où dormir. L’image est celle du voyageur découvrant la planète et ses habitants avec le canapé comme moyen de locomotion. Bien qu’ayant beaucoup utilisé le site, je soutiens davantage BeWelcome à l’heure actuelle… Le site reste tout de même intéressant pour les coups de main de dernière minute et infos en tous genres.

http://www.bewelcome.org/
Un peu sur le même modèle que Couchsurfing. Allez plutôt jeter un oeil, ou les deux! Et quitte à choisir, créer vous plutôt un profil sur ce dernier site, qui a davantage besoin de soutien que Couchsurfing.

                                 Les compagnons de rêves…

En fouinant, par bouche à oreille, ou tout simplement par hasard je suis tombée souvent sur de jolis récits de voyages. Des expériences extraordinaires, des défis incroyables et surtout un plaisir immense à lire…et à partager.

C’est plaisant, ça donne des idées et c’est tout autant dépaysant qu’un guide de voyage. Voici une petite liste de mes lectures de blogueurs de route-parfois inconnus- mais que j’ai toujours un immense plaisir à suivre :

Les aventures de Froggy : http://tourdumonde2010.free.fr/ Un grand et beau tour du monde sur plusieurs années, principalement en stop et à budget très réduit. Plein de bons conseils.

Ludovic Hubler et ses “5années d’auto-stop à l’école de la vie” : http://www.ludovichubler.com/fr/

Aline/NowMadNow, découverte par hasard par voyageforum. Beaucoup d’humour et de belles réflexions sur tout ce qui l’entoure, qu’elle nous livre sous une jolie plume pertinente : http://www.nowmadnow.com/

Le blog de Jérémie Marie, parti en stop autour du monde, que j’ai eu la chance de rencontrer en Australie : http://www.tour-du-monde-autostop.fr/

Anick-Marie Bouchard. J’avais le gout de l’auto-stop, mais pas la certitude de pouvoir me lancer seule. Je l’ai rencontré au Québec l’année de mon départ en Amérique du sud. Elle m’a donné le courage, et les conseils pour… http://www.globestoppeuse.com/

Son livre, écrit en partenariat avec deux autres co-auteurs : “la bible du grand voyageur”. Lonely Planet

Sarah. Un billet de concert gratuit en échange d’un sourire. Un pari fou, un défi hallucinant. Et un chouette blog : http://www.leblogdesarah.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>