Sentier Ernest Laforce : trois orignaux et une perdrix

Quand on veut absolument voir des orignaux, il faut absolument faire le sentier Ernest Laforce. Alors forcément on a absolument voulu retenter le stop vers le parc national de la Gaspésie. On avait prévu de faire le Mont Albert mais ce sera finalement pour le lendemain. Cap sur les orignaux!

Cette fois-ci nous attendrons seulement 5 grosses minutes. Nous croisons un sympathique trio de montréalais en vacances pour 5 jours qui nous embarquera jusqu’à l’entrée du parc national de la Gaspésie. Ils veulent faire une dernière balade, mais comme ils ont fait le Mont Albert la veille ils veulent quelque chose de moins fatigant. Après avoir testé “l’auto-stop alternatif”, on teste donc “l’auto-stop persuasif”… “Hey les gars, ça vous dirait de faire le sentier Ernest Laforce avec nous?”

Oui, parce que ce qu’on avait pas prévu c’est que suivant les randonnées qu’on choisit, il faut parfois recommencer à lever le pouce dans le parc… en plus de ses bâtons de rando et de son eau, ne pas oublier sa patience… Mais la chance nous sourit, les gars aussi, et on embarque tous ensemble. Ouf, on peut ranger notre pouce et faire enfin marcher nos jambes sans avoir à se prendre la tête (vous me suivez toujours? Ok)

Voila, ça y est, j’ai vu des orignaux ailleurs que dans des parcs animaliers, et ça c’est grandiose!!

Mais sinon, vous savez si les orignaux mangent des têtes de violons? (Non je posais juste la question comme ça…aucune importance)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>