Obidos, le charme caché…

Ce fut ma première vraie déception au Portugal. Ce genre d’atmosphère hautement touristique ne prédispose pas aux rencontres. En dehors de la toute petite auberge de jeunesse particulièrement jolie et agréable où j’ai pu pratiquer mon espagnol avec une patronne adorable (une fois n’est pas coutume, la patronne ne comprenait pas bien le français et préférait m’entendre parler espagnol plutôt qu’anglais), je n’ai pas trouvé l’ambiance particulièrement chaleureuse.

La spécialité d’Obidos, c’est la Ginja qu’on trouve sous toutes ses formes. Il s’agit d’une liqueur à base de griottes qu’on vous verse dans des petits verres à Ginja dans les “ginjinhas” locales (petits bars à Ginjas), ou dans des petites coupes de chocolat qu’on déguste en même temps que la boisson. Autant tomber sur un petit étal de ginja et coupes de chocolat dans une rue de Porto fut une découverte qui m’avait enchantée, autant en voir tous les 5 mètres dans la rue principale d’Obidos m’a rapidement agacée.

J’avais tout de même décidé d’aller à Obidos pour une raison valable : sa magnifique citadelle, qui valait à elle seule le déplacement jusqu’ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>