Gaspésie – mai 2011

C’était en mai 2011, je revenais au Québec pour la cinquième fois, avec l’envie de voir un petit peu la Gaspésie. Malheureusement en budget assez réduit, il était difficile de prévoir un voyage là bas par mes propres moyens. Après quelques recherches je suis tombée sur une proposition de covoiturage par couchsurfing (comment ça encore couchsurfing?). Olivia devait passer voir sa famille et proposait donc à trois personnes d’embarquer avec elle, moyennant une petite participation. Nous n’avons été que deux à répondre finalement, Sylvain et moi.

Sylvain, c’est cet adorable compagnon de route rencontré à Montréal avec qui j’ai passé une semaine en Gaspésie, et qui était en vacances pour trois semaines au Québec. Motivé et enthousiaste, patient (il nous a fallu garder le sourire face à nos galères d’auto-stop!) et excellent photographe. J’en profite par ailleurs pour le remercier pour ses merveilleux clichés, ayant oublier ma batterie à Québec je n’avais aucun moyen de ramener la moindre image. Les magnifiques photos en bas de page sont de lui.

Une petite carte pour se représenter les différentes régions de Gaspésie :

Et une autre pour voir de plus près notre parcours :

Pour ce premier voyage en Gaspésie je me suis “contentée” de “la baie des chaleurs” et “la pointe”. A cette expédition viendra s’ajouter le prochain voyage de juin 2013 pendant lequel je prendrai la direction de Ste Anne des Monts et visiterai le parc national de Gaspésie.

Pour en revenir à cette semaine, nous avons d’abord fait route vers Carleton où Olivia devait s’arrêter chez sa famille, avec un arrêt à Rimouski (que je commence à bien connaître puisque ça faisait la troisième fois que j’y mettais les pieds). La famille d’Olivia nous a proposé de nous héberger à Carleton, nous en sommes donc arrivés à la première utilité de couchsurfing, trouver un canapé! (en plus d’avoir été une super covoitureuse, elle nous a servi de guide et nous a accueilli très chaleureusement chez elle, un premier coup de chance et une belle rencontre)

Le lendemain nous avons pris le train jusqu’à Gaspé où nous sommes restés chez Stéphanie, une autre couchsurfeuse bien sympathique. De là nous sommes partis en stop jusqu’au parc Forillon. S’il vous prend l’idée (quelque peu saugrenue mais les risques font partie du voyage on ne le dira jamais assez!) de lever le pouce en Gaspésie, sachez que certaines périodes sont plus propices que d’autres. Et le mois de mai n’est pas la meilleure… Ceci étant dit, je suis bien derrière mon écran à vous écrire, vous pouvez donc en déduire qu’aucun ours ne m’a dévorée et que nous avons pu rentrer chez nous à bon port! (oui on a bien vu des ours)

Suite à ces deux jours passés à Gaspé nous avons décidé de lever le pouce pour faire étape à Percé. Nous avons eu la chance cette fois-ci de trouver quelqu’un assez vite et qui faisait la route d’une traite (ce n’est pas que les distances soient très importantes dans cette région du Québec mais lorsqu’on est serré dans le temps il est toujours plus agréable d’en profiter au maximum…)

Presque deux jours à Percé dont une nuit à la Maison rouge, certainement la plus belle auberge dans le monde où j’ai eu l’occasion de dormir durant mes périples. Excursion en mer pour voir le fameux rocher Percé, l’île Bonaventure et sa colonie de phoques, de fous de bassan et de petits pingouins.

Retour à Carleton où nous avons profité de la matinée pour nous promener au bord de l’eau et faire des photos en attendant Olivia. Retour vers la ville, des images plein la tête et l’envie de revenir au plus vite…

Les moments forts de ce voyage, en photos :

* Percé, son rocher et l’île Bonaventure

* Le coucher de soleil à Carleton

* Le parc Forillon

* Les animaux

Dans le désordre : marmottes, porc-épic, fous de bassan, petits pingouins, phoques, deux ours dans le parc Forillon…(que vous pouvez voir sur les photos mais en petit format bien sûr!)

Rendez-vous en juin pour la suite!

Escapade à l’île aux lièvres – Septembre 2010

Fin de mon année de volontariat à Québec, un mois de vacances pendant lequel je pars avec trois amis sur l’île aux lièvres.

L’île aux lièvres est une île du fleuve St-Laurent, située entre St-Siméon et Rivière du loup.

Nous avons passé 4 jours sur place, juste avant que l’île soit fermée au public. Il ne restait pas beaucoup de monde sur place et nous avons pu parcourir les magnifiques sentiers de randonnées en vrais Robinson Crusoé, presque seuls au monde…

Invasion de Rimouski – Octobre 2009

Voila le début d’une série de photos sur mes différents voyages au Québec pendant ces dix dernières années. J’aurais pu commencer par la ville de Québec ou Montréal, mais c’est finalement à Rimouski que cette histoire avec le Québec a pris vraiment forme, lors d’une “invasion” couchsurfing. Le principe est simple, les membres de différentes villes sont invités à “envahir” une autre ville, c’est à dire que pendant une fin de semaine on festoie, on visite, on se promène dans la ville et ses alentours, mais surtout on se rencontre! Et ce sont effectivement de magnifiques rencontres que j’ai eu l’occasion de faire lors de cette fin de semaine d’octobre 2009, des gens de Rimouski bien sûr, mais aussi et surtout de Québec où je vivais depuis un mois seulement, des amis que j’ai encore aujourd’hui, une vraie famille de coeur qui m’a donné le goût de revenir, encore et encore…